background img

Comment reconnaître un bon vin rouge ?

Comment reconnaître un bon vin rouge ?

Bien faire la distinction entre un excellent et un mauvais vin n’est pas chose uniquement réservée à des personnes d’une certaine classe ou d’un niveau de vie donné. Il existe quelques facteurs de différenciations qui pourront vous aider à faire l’analogie. Découvrez-les dans cet article. 

Bon vin et mauvais vin : en quoi diffèrent-ils ? 

La qualité d’un vin s’apprécie au cours du processus de dégustation. Celui-ci comprend l’observation, la senteur et le goûter. Il en ressort donc que l’aspect général de la bouteille et la marque passeront avant l’arôme et l’odeur du vin lors de son ouverture. Dès que le contenant est débouché, versez un peu du breuvage dans un verre et inspirez. Cette action appelée le « premier nez » permet d’identifier les différentes odeurs (minéral, fruité, végétal, etc.) que dégage le vin. 

A lire aussi : L'art de choisir le vin parfait pour accompagner votre couscous

Un bon vin offre différents arômes et par-dessus tout, la conjugaison de ceux-ci donne un délicieux parfum. Il faudrait aussi faire attention à la couleur de la robe dans le verre qui est un bon indicateur. Lorsque celle-ci est brillante et intense, vous êtes en présence d’un bon vin. La teinte de la robe est aussi un indicateur d’âge. Une robe rouge-orangée démontre que le millésime est vieux. Par contre, pour le vin blanc, la couleur vire vers le doré avec l’ancienneté. 

Lors de la dégustation, l’équilibre du goût est la première chose à vérifier. Il se juge à travers l’acidité, le tanin et l’onctuosité lorsqu’il est question de vin rouge. En plus, si votre cépage est le meilleur, ses arômes resteront assez longtemps dans votre bouche. Ce qui indique une bonne maturité du raisin et sa bonne qualité. Par ailleurs, pour mieux apprécier un vin, il faut le goûter dans les conditions prescrites sur la bouteille ou par le caviste. 

Lire également : Farcement traditionnel : recette et histoire d'un plat savoyard

Les différents types de vins rouges : comment les distinguer ?

Il existe différents types de vins rouges. Les plus connus sont les vins jeunes et fruités, qui se distinguent par leur arôme intense et leurs saveurs prononcées en bouche. Ces vins sont souvent issus de raisins récoltés très tôt, ce qui leur donne un goût frais et acidulé. Ils sont parfaits pour accompagner des plats légers comme une salade ou un poisson grillé.

Les vieux millésimes, quant à eux, ont été élevés pendant plusieurs années avant d’être mis en bouteille. Leur robe est plus foncée que celle des vins jeunes, avec des reflets rubis ou grenat selon le cépage utilisé. En matière de goût, ils présentent généralement des notes boisées et épicées ainsi qu’une certaine complexité aromatique due à leur longue maturation en fût.

Les vendanges tardives sont obtenues grâce à une récolte effectuée après la date habituelle afin de permettre aux grappes d’atteindre une maturité optimale. Ce procédé confère aux vins rouges ainsi produits une douceur incomparable ainsi qu’un bouquet unique alliant les saveurs caractéristiques du raisin auquel vient s’ajouter un goût sucré qui apporte tout son charme au breuvage.

Lorsque les vendanges tardives sont accompagnées d’une fermentation alcoolique naturelle (sans ajout de levure ni autre produit), on obtient alors les fameux vins naturels. Ces derniers ne subissent aucun traitement chimique et sont donc particulièrement appréciés des amateurs de vins bio. Ils se distinguent par un goût authentique et une texture soyeuse en bouche, avec des notes fruitées qui rappellent la nature sauvage.

Les vins primeurs sont ceux qui sont commercialisés dès le mois de novembre suivant leur récolte. Leur caractéristique principale est leur fraîcheur et leur vivacité due à un vieillissement court. Les vins primeurs ont donc souvent un goût acidulé ou légèrement amer, mais cela reste appréciable pour accompagner certains plats comme les gibiers.

Il vous appartient désormais d’explorer ces différents types de vins rouges afin de trouver celui qui conviendra parfaitement à vos envies du moment !

Les critères à prendre en compte pour évaluer la qualité d’un vin rouge

Maintenant que nous avons évoqué les différents types de vins rouges, il est temps d’aborder les critères à prendre en compte pour évaluer la qualité d’un vin rouge. Voici quelques éléments qui vous permettront de reconnaître un bon vin rouge :

L’appellation : le nom du domaine ou celui de l’appellation renseigne sur la qualité et l’origine du produit. Effectivement, certaines régions produisent des vins plus réputés que d’autres.

Le millésime : année après année, on constate des différenciations dans les caractéristiques gustatives dues aux conditions climatiques lors de la croissance des raisins. Certains millésimes sont considérés comme meilleurs que d’autres.

La robe : c’est-à-dire sa couleur et son intensité (rouge clair, rubis ou grenat). Plus la robe est intense et foncée, plus le vin a été vieilli longtemps.

L’odeur : avant même de goûter votre verre de vin rouge, il faut se concentrer sur son parfum. Un bon nez peut déceler une odeur fruitée ou boisée selon le type de production mais aussi détecter si le vin a besoin d’être aéré.

Le goût : quelques gorgées suffiront pour comprendre si vous avez trouvé un bon cru. Les tanins doivent être souples sans être trop agressifs en bouche tandis qu’une structure riche sera appréciée par certains palais.

Chacun a ses propres préférences quant au ressenti gustatif : le fruité apporte de la fraîcheur et se marie bien avec les plats épicés, alors que les arômes boisés s’harmoniseront à merveille avec un plat en sauce. On appréciera aussi une certaine complexité aromatique alliant plusieurs saveurs complémentaires.

N’hésitez pas à demander conseil auprès de votre caviste pour choisir le vin rouge qui saura vous ravir ainsi que vos papilles. La dégustation d’un bon vin rouge est un plaisir gustatif sans pareil et il ne reste plus qu’à trouver celui qui comblera toutes vos attentes !

Catégories de l'article :
Cuisine
Gourmandel